mico kendes
 
mico kendes

dans une famille kurde du Nord de la Syrie (Rojava), MIÇO KENDES s'est abreuvé à ces récits entendus, notamment, dans les veillées de contes et d'épopées qui se tenaient dans la maison familiale et auprès de sa grand-mère. Il y a trouvé matière à cultiver sa passion, le chant. Il a appris à jouer du bouzouk et du tamboura en autodidacte, puis a enrichi sa culture musicale par l'apprentissage du oud et l'étude des maqam avec le soutien de différents musiciens à Alep. A la recherche de sources authentiques, il a recensé des centaines de chansons traditionnelles kurdes pour en préserver les plus belles, les plus vraies, et nous les restituer encore renforcées par la beauté de sa voix et sa maîtrise des techniques vocales propres à sa région.

Il dit de lui-même avoir commencé à chanter en apprenant à parler. Sensible très jeune à toute expression musicale, il s'abreuve aux veillées de contes, de chants et d'épopées qui se tenaient dans la maison familiale, des rencontres animées par un conteur-chanteur Dengbej, un barde dirait-on sous d'autres cieux. Ces récits, en majorité épiques, ont forgé l'imaginaire de Miço Kendeş.

 
PLUS DE DETAILS ICI >>>>>>>>>>>>>>>>
 
 
mico kendes
webmaster PLUTARD © www.m-kendes.ch